Novag, fabricant français de matériel agricole, crée sa première filiale de vente et services en Allemagne.
en / de / fr / ru

Novag, fabricant français de matériel agricole, crée sa première filiale de vente et services en Allemagne.

L’entreprise française Novag SAS, spécialiste des techniques de semis direct sous couvert a récemment créé sa première succursale de vente et services et a choisi pour cela de s’implanter en Allemagne. « Il y a 11 ans, nous avons commencé sous forme de Start-Up et nous avons aujourd’hui un tel succès que nous voulons continuer à développer nos activités de distribution et les intensifier, tout particulièrement sur le marché allemand « , explique Ramzi Frikha, PDG et responsable export chez Novag. Tandis que le développement et la production se poursuivent sur le site principal de Fressines, dans l’ouest de la France, Novag transfère progressivement les activités de la vente et du service clientèle à la nouvelle société Novag GmbH (SARL de droit allemand), dont le siège est à Hanovre. C’est de là que seront servis à l’avenir les clients et partenaires du monde entier. L’entreprise Novag est actuellement active dans 15 pays.

 

Recherche de partenaires commerciaux en Allemagne
A ce jour, Novag dessert les marchés français et allemand en vente directe depuis son usine de Fressines. Dans tous les autres pays, l’entreprise est déjà représentée par des agents et des distributeurs. Novag veut maintenant structurer sa présence en Allemagne et recherche activement des partenaires commerciaux qui partagent ses valeurs. Dès cet été, plus de 25 machines Novag fonctionneront déjà sur le marché allemand et des commandes à deux chiffres ont déjà été passées pour l’année prochaine. « En échangeant avec les clients, nous avons pu mieux analyser les résultats de notre technologie sur les exploitations agricoles allemandes et valider leur compatibilité avec leurs besoins. Nous voyons également un potentiel important pour tous les entrepreneurs du secteur et les Coopérative d’utilisation de matériel agricole », explique Lucas Zickermann, responsable des ventes et produits chez Novag GmbH.

 

Un meilleur service
Avec quatre collaborateurs, Lucas Zickermann organise actuellement les ventes, le marketing et le service clients depuis Hanovre. La prochaine étape consistera à assurer l’approvisionnement en pièces de rechange. « Depuis le site stratégique de Hanovre, nous allons réduire nos délais de service et de livraison. Offrir le meilleur service possible à nos clients est pour nous une priorité absolue », explique Lucas Zickermann. Il est également prévu de transférer une partie des activités de recherche et de développement en Allemagne afin de tester et de développer des prototypes et des options techniques en collaboration avec les clients. Par ailleurs, Novag prévoit de former ses clients et ses partenaires commerciaux à sa propre technique de semis direct à partir de Hanovre mais aussi de transmettre son expertise et son savoir-faire en matière d’agronomie concernant le système de production de « l’agriculture de conservation ». Cette « nouvelle agriculture » est particulièrement exigeante en matière de technique de semis. C’est précisément pour cela que nos machines de semis direct ont été conçues », explique Lucas Zickermann.

 

En Allemagne, l’agriculture de conservation suscite un intérêt croissant.
Alors que le semis direct ou No Till désigne uniquement la technique d’ensemencement, l’agriculture de conservation ou Conservation Agriculture (CA) désigne un système de production global dans le cadre duquel le semis direct est pratiqué. L’agriculture de conservation repose sur trois grands principes (définition FAO) : la réduction voire la suppression du travail mécanique du sol, sa couverture permanente par les intercultures et les résidus végétaux, dont au moins 30 % doivent rester en place après l’opération de semis direct, et une rotation diversifiée des cultures comprenant au moins trois espèces. L’agriculture de conservation ne doit pas être confondue avec le terme Français de « TCS  » (Techniques Culturales Simplifiées). Alors que ce dernier signifie simplement l’abandon du labour, l’agriculture de conservation renonce pratiquement à tout travail du sol.

« Les conséquences du changement climatique sur l’agriculture, comme la sécheresse ou les fortes pluies ainsi que l’érosion des sols qui en découle, sont autant d’arguments en faveur de l’agriculture de conservation. Nous constatons un intérêt et un potentiel croissants pour ce système de culture, en particulier en Allemagne, et proposons à nos nouveaux partenaires commerciaux un ensemble d’avenir composé de la mise en place d’un savoir-faire agricole et de la meilleure technique de semis direct », explique Ramzi Frikha.

 

Système T-SlotPlus de Novag
Novag propose des machines de semis direct dans des largeurs de travail allant de 1,5 m à 9 m. Le principe de fonctionnement du Novag T-SlotPlus est unique en son genre. Au centre de son système, se trouve un soc de semis de forme particulière. Au lieu d’un « V » ou « U », il découpe un « T » inversé dans le sol. Le disque cranté central coupe les repousses, le couvert végétal ou les chaumes et ouvre le sol. De part et d’autre du disque, se trouvent deux socs semeurs séparés qui ouvrent chacun un demi-sillon de semis. Chacun des deux socs disposent d’une sortie permettant de placer au choix la semence ou l’engrais en respectant une distance optimale entre les deux. Grâce à la pression élevée exercée par l’élément semeur (jusqu’à 500 kg par élément), le système T-SlotPlus garantit une implantation optimale, même en conditions difficiles de semis avec forte biomasse, tout en ne perturbant que très peu le sol. Cela protège ce dernier du dessèchement et réduit considérablement la résistance due aux mauvaises herbes.

En combinaison avec les roues de pression inclinées et le contrôle automatique de pression du système IntelliForcePlus, la forme en T des socs de semis garantit par ailleurs un sillon bien fermé, que ce soit sur des sols légers ou lourds. Ainsi, les semences déposées sont toujours en contact étroit avec le sol, même par temps sec, et sont protégées contre les limaces et les oiseaux. Des écartements de 16,67 cm, 18,75 cm et 25 cm sont disponibles en usine et la profondeur de semis peut être réglée individuellement de 1 cm à 8 cm. Pour le dosage simultané de plusieurs semences ou engrais, tous les semoirs pour semis direct Novag peuvent être équipés pour recevoir jusqu’à 4 trémies.

 

Tournée de présentation 2022 en Allemagne
Actuellement, Novag invite les agriculteurs, les entrepreneurs du secteur, les Coopérative d’utilisation de matériel agricole ainsi que les distributeurs à participer à la tournée de présentation 2022. Une équipe de quatre collaborateurs de Novag GmbH est en déplacement dans toute l’Allemagne, en Autriche et en Suisse jusqu’en novembre avec deux appareils de semis direct (4 et 1,5 m) et visite plus de 50 exploitations agricoles. Les participations aux salons Soil Evolution (31.5-2.6) et DLG-Feldtage (14-16.6)  font partie intégrante de ce circuit de démonstration. Tous ceux qui s’intéressent au semis direct sont invités à en apprendre davantage sur l’entreprise, sa technique et sa méthode de culture reposant sur l’agriculture de conservation. La communication des dates et des lieux se fait par le biais du site web de Novag et sur les réseaux sociaux Instagram, Facebook et Twitter.